Étudier en Suède

Pays réputé pour ses fortes compétences en design, le système éducatif l'est tout autant. La Suède fait de l'enseignement un axe important dans l'éducation de ses citoyens et attire de nombreux étudiants étrangers désirant une expérience d'études unique et de qualité.

Étudier en Suède

Le système universitaire suédois

Pays membre de l'Union européenne, la Suède a revu en grande partie son organisation d'enseignement pour correspondre au programme LMD, et ainsi, à l'équivalence des crédits ECTS.

Ainsi, la Suède a déterminé son organisation appelée Högskolepoäng, en trois grades :

Le premier grade qui correspond à un Högsloleexamen se déroulant en deux ans afin d'obtenir 120 crédits ECTS ou au Kandidatexamen qui est en fait une licence se déroulant en trois ans correspondant à 180 crédits ECTS.

Le deuxième grade relatant au Magisterexamen en une année pour valider 60 crédits ECTS où durant lequel on peut valider un Masterexamen d'une durée de deux ans, comme un master français permettant de valider 120 crédits ECTS.

Et enfin le troisième grade durant lequel on peut soit valider une Licenciateexamen en deux ans de recherches pour 120 crédits ECTS soit un Doktorsexamen pendant quatre ans en validant 240 crédits ECTS.

Les établissements d'études supérieurs suédois sont majoritairement publics donc tous dépendants de l'Etat. On distingue les universités et les collèges universitaires. Ce qui fait la différence entre eux, c'est que seules les universités délivrent des masters et des doctorats. Les collèges universitaires ne le peuvent pas, sauf exceptions. On trouve également quelques établissements privés notamment dans le domaine de l'art. Comme d'autres pays de la Scandinavie, une année universitaire se divise en deux semestres, l'année démarrant le plus souvent au mois de septembre.

Intégrer une université suédoise : les modalités

Pour étudier en Suède, il n'est pas nécessaire de parler le suédois, sauf si vous choisissez un cursus entièrement dans cette langue. Ainsi, pour être admis, vous devrez passer le test TISUS pour prouver votre niveau de suédois.

En revanche, vous devrez obligatoirement valider un bon niveau d'anglais car de nombreux programmes sont effectués en anglais. Pour cela, vous pourrez passer le TOEFL ou l'IELS et obtenir au moins la moyenne. Comme dans tous les pays scandinaves, la sélection est très difficile. Il s'agit d'avoir un très bon dossier, des relevés de notes pourraient vous être demandés. De plus, les établissements pourraient vous convoquer pour un entretien, et certains font passer des concours d'entrée.

Le programme LMD permet l'équivalence des diplômes, et dans très peu de cas, les établissements demandent une traduction du diplôme. Pour une toute première année, vous devez avoir obtenu votre baccalauréat. Notez bien que chaque établissement sélectionne ses étudiants selon ses propres règles et estiment eux-mêmes si les diplômes obtenus sont pertinents pour poursuivre vos études au sein de leurs programmes de formation.

Enfin, pour candidater aux différentes universités, tout est centralisé sur le site universityadmission.se . Tout est expliqué de manière détaillée, en anglais, afin de vous aider à candidater sans encombre.

Financer ses études en Suède

La Suède fait partie des rares pays à proposer ses formations gratuitement pour les étudiants européens. Les universités demandent simplement des frais d'inscription. La seule dépense imposée par les universités est une cotisation semestrielle à verser pour le bon fonctionnement des associations étudiantes qui s'occupent de vous faciliter votre quotidien dans le pays. Ces frais s'élèvent maximum à 35€, mais le prix varie en fonction des établissements.

Les bourses pour étudier en Suède

Les études étant gratuites, peu de bourses sont proposées. Vous pouvez toujours vous rapprocher du Ministère des Affaires Étrangères en France, notamment pour la bourse Lavoisier. Il existe tout de même quelques bourses présentées sur le site du gouvernement suédois.

Certaines universités peuvent également octroyer des University scholarship (bourses) aux étudiants qu'elles attribuent sur dossier. La Suède propose également la bourse Guest Shcolarship Program for PHD and Post Doctoral Studies in Sweden pour les étudiants en Doctorat ainsi que la Swedish Institute Scholarship pour les étudiants en Master.

Les autres démarches administratives à effectuer pour partir étudier en Suède

Dans le cas où vous seriez étudiant européen, une simple carte d'identité suffit pour partir en Suède. Cependant, si vous restez plus de trois mois dans le pays, vous devrez faire la demande d'un visa d'études qui vous permettra donc d'étudier, mais aussi de travailler. La demande se fait à l'ambassade de Suède en France et coûte environ 30€. Vous devrez aussi justifier d'un revenu d'environ 600€ par mois pour pouvoir obtenir ce visa. De plus, pensez à vous procurer une carte étudiante suédoise (ISIC) d'un montant de 12€ et commune à toutes les universités qui vous permettra de bénéficier de toutes les réductions étudiantes.

Concernant la santé, comme dans tout autre pays européen, vous devez vous procurer auprès de votre caisse d'assurance maladie la Carte Européenne d'Assurance Maladie (CEAM), qui est gratuite. N'hésitez pas à vous renseigner également sur les assurances complémentaires, car tous les soins ne sont pas forcément pris en charge dans le pays.

Le coût de la vie en Suède

La monnaie du pays est la couronne suédoise et le coût de la vie est plutôt réputé pour être élevé. Il est conseillé d'avoir entre 800 et 900€ par mois pour pouvoir vivre plutôt confortablement. Trouver un travail serait un vrai avantage pour assurer vos dépenses. N'hésitez pas à vous présenter directement dans les entreprises, la plupart des étudiants étrangers trouvent un job dans la restauration ou l'hôtellerie. Rapprochez-vous du arbetsformedlingen, le pôle emploi suédois ou des services d'EURES en Suède, le portail européen sur la mobilité de l'emploi.

Trouver un logement

Comme dans beaucoup de pays, trouver une place dans un logement universitaire peut être difficile. Les résidences universitaires, non gérées par les établissements, sont elles plus accessibles. Les tarifs s'élèvent autour de 400€ pour une chambre et une salle de bain, et des parties communes. N'hésitez pas à rencontrer votre syndicat étudiant qui sera apte à vous guider le mieux possible pour trouver votre logement.

La colocation est aussi une bonne alternative économique, mais la demande est forte et il ne faut pas s'y prendre au dernier moment. N'hésitez pas à déposer une annonce de colocation, plus de 100'000 visiteurs parcours le site chaque mois.

La Suède offre une richesse de programme d'études notamment dans les domaines du design, des énergies renouvelables et de l'innovation. Étudier dans le pays est une vraie opportunité pour une carrière internationale.

Université en Suède

L'admission dans les universités suédoises est très sélective pour les étudiants qui souhaitent partir hors programmes d'échanges. Il est conseillé …