Étudier en République Tchèque

Pays de l'Europe centrale ornée de châteaux médiévaux et à l'histoire bien ancrée, la République tchèque met un point d'honneur à offrir une éducation d'excellence à ses étudiants. Ses universités telles que l'université Karlova ou l'Académie des arts du spectacle à Prague font du pays une destination prisée pour les étudiants à la recherche d'un cursus académique réputé en Europe. Du cursus généraliste aux programmes plus professionnels, la République tchèque permet aux étudiants de se former dans une culture diversifiée.

Vous trouverez ici toutes les informations nécessaires sur le système d'enseignement, l'inscription, le coût de la vie ou encore la vie étudiante tchèque !

L'organisation universitaire de la République tchèque

Dans le pays, on trouve : une vingtaine d'universités pluridisciplinaires ou spécialisées, un collège, environ quarante institutions privées, et enfin cent Hautes Écoles professionnelles, qui elles dispensent des formations destinées à des domaines de métiers spécifiques.

Plusieurs diplômes peuvent être obtenus, tout d'abord en premier cycle :

  • Un Bakalar, en trois ou quatre ans, qui est équivalant à la licence. Pour les formations artistiques, on appelle ça un Bakalar umeni ;
  • Un DIS, en trois ans ou trois ans et demi, à étudier dans les Hautes Écoles professionnelles.

En second et troisième cycle :

  • Un Magister, comme un master, à effectuer en un ou trois ans ;
  • Un diplôme d'ingénieur ou Inzenyr, pendant quatre à six ans. Ce diplôme est possible notamment dans les domaines de l'architecture, de la médecine et de la médecine vétérinaire ;
  • Et enfin, un Doktor, ou doctorat. Là encore, la durée varie de deux à trois ans.

Comme dans le reste de l'Europe, grâce au programme LMD et à l'équivalence des crédits ECTS, il est en fait possible d'effectuer une licence, un master ou un doctorat. Majoritairement, les cursus sont en tchèque, mais il en existe d'autres en anglais, allemand, et même certains sont en français.

Étudier en République tchèque : les conditions d'inscription

Malgré l'avantage du programme LMD, les établissements tchèques se réservent le droit de valider ou non, l'équivalence de votre diplôme. Pour une première année, comme dans tout autre pays européen, il faudra obtenir votre baccalauréat. Comme pour celui-ci ou pour les autres diplômes, certaines universités souhaiteront que vous le fassiez reconnaître dans le pays par l'éducation nationale tchèque. Faites bien attention à prendre les devants, car les diplômes devront être traduits et les démarches peuvent être très longues.

En ce qui concerne l'admission en elle-même, le plus souvent des examens sont à passer, et chaque établissement régit son processus de recrutement selon les filières proposées, les diplômes souhaités et les compétences à avoir. Veillez à bien vous renseigner auprès de l'établissement choisi pour le processus d'inscription.

Pour finir, vous devrez prouver votre niveau de langue en passant un test.

1) Pour un cursus en tchèque, vous pourrez passer le Czech Language certificate exam CEE et contacter le Centre culturel tchèque de Paris pour vous informer sur les modalités. Dans le cas où vous n'auriez pas un niveau suffisant, vous pouvez prendre quelques mois avant de démarrer votre cursus d'étude pour étudier la langue à l'université Karlova de Prague. Ou suivre d'autres cours en France si vous le souhaitez. Il faut seulement retenir qu'un bon niveau de la langue tchèque est à obtenir pour intégrer un programme de formation.

2) Pour des formations en anglais, il est conseillé de prouver votre niveau par le test TOEFL ou IELTS. Pour l'allemand, en passant le test DAF.

Les autres modalités administratives

Pour partir étudier en République tchèque, d'autres modalités sont à prendre en compte. Vous devez impérativement vous déclarer auprès de la police locale dans les trente jours suivants votre arrivée dans le pays. De plus, pensez à vous munir de la Carte Européenne d'Assurance Maladie pour pouvoir bénéficier des soins. Cette carte est gratuite et disponible auprès de votre caisse d'assurance maladie.

Les frais de scolarité en République tchèque

Le pays est l'un des rares en Europe à exonérer ses frais d'inscription, mais seulement pour les cursus dans la langue tchèque. Pour les cursus dans les autres langues, les établissements d'enseignement supérieurs fixent leur prix. Ils peuvent aller de 400 € maximum dans les Hautes Écoles professionnelles, mais jusqu'à 20 000 € dans des universités privées.

De nombreuses bourses sont proposées par le gouvernement tchèque, ou encore par le Ministère des Affaires Étrangères en France qui délivre notamment la bourse Lavoisier.

République Tchèque : la vie étudiante

En République tchèque, il n'est pas nécessaire d'avoir un énorme budget, le coût de la vie est beaucoup plus bas que dans d'autres pays européens. Entre 400, voire 500 euros sont tout à fait suffisant pour y vivre.

La plus grosse partie de votre budget sera d'ailleurs consacré à votre logement. Comptez environ 200 euros pour une chambre universitaire. Pour un appartement seul, à peu près 300 euros.

Choisir une chambre chez l'habitant est également une pratique très courante dans le pays, et aura pour avantage de vous immerger complément dans la culture tchèque.

Pour démarrer vos recherches, n'hésitez pas à consulter les services de votre université, ou à mener votre enquête sur ces quelques liens :

  • http://www.praguenet.com
  • https://www.reality.cz
  • https://www.forstudents.cz

Il est également tout à fait possible de travailler en tant qu'étudiant dans le pays, si vous souhaitez vous assurer d'avoir les ressources nécessaires pour y vivre. Hôtellerie, restauration, tourisme, sont des domaines où l'anglais peut suffire et où il sera simple de trouver un emploi.

Où trouver ?

Rapprochez-vous des services d'EURES, le portail de la mobilité sur l'emploi européen. Internet reste un important vivier d'offre d'emplois, voici encore des liens qui pourraient vous être utile.

  • https://www.student.cz
  • http://www.jobpilot.cz
  • https://www.chambre.cz : site de la chambre de commerce de la République tchèque qui vous permettra de trouver toutes les informations utiles sur le statut de stagiaire et le processus de candidature.

Étudier en République tchèque apporte une vraie valeur ajoutée aux étudiants souhaitant un cursus qualitatif apportant une certaine diversité de langue, à travers de nombreux programmes de formations.