Étudier en Espagne

La culture, le soleil et les plages de l'Espagne font de ce pays une destination de vacances incontournable pour les touristes européens. Mais de nombreux étudiants étrangers visent le pays pour effectuer leur cursus d'études tant ses universités sont reconnues. Quinze universités espagnoles apparaissent dans le classement de Shanghai des 500 meilleures universités du monde. Nous verrons ici en détails, comment étudier en Espagne.

Le système universitaire espagnol

En Espagne, on trouve des universités publiques, privées et catholiques. Grâce au programme LMD, on peut donc effectuer une Licence (Grado) en trois années, un Master (Màster oficial) en deux ans, et un doctorat (Doctorado) en deux ou trois ans. Il existe également un diploma universitario en deux ans, permettant d'accéder à une troisième année ou un tecnico superior en deux années, qui elle est une formation professionnelle non-universitaire.

inscription etudier espagne

On trouve également des filières technologiques dans les Escuelas Politécnicas Superiores ou Escuelas Técnicas superiores qui offrent soient des diplômes universitaires, soient des diplômes non reconnus dans le pays comme on peut trouver en France.

Enfin, il y a aussi d'autres cursus non-universitaire notamment dans les domaines artistiques et sportifs qui délivrent le grado (bac +3).

Les formations sont proposées bien évidemment en espagnol, mais renseignez-vous bien sur la langue officielle pratiquée dans la communauté autonome de l'université, par exemple en Catalogne ou aux Îles Baléares, on parle le catalan. Certaines formations sont également possibles en anglais, bien souvent au niveau master.

Accéder à une formation en Espagne

Le plus souvent, des examens sont à passer pour rentrer dans les universités, car elles sont très sélectives. Un test de langue, le DELE, que vous pouvez passer au centre de Paris. Il faut obtenir au moins le niveau universitaire, c'est-à-dire le niveau B1. Pour les cursus en anglais, pensez à prouver votre niveau par l'obtention du TOEFL ou du test IELTS. En ce qui concerne l'équivalence des diplômes, il existe cependant quelques particularités :

Pour intégrer une première année, vous devez obtenir le credencial de acesso, c'est l'équivalence du baccalauréat. Vous devez donc faire convertir votre note de baccalauréat au bachiller espagnol. Cela se fait à l'UNED (Universidad Nacional de Education a Distancia);

Vous pouvez envoyer votre dossier d'inscription au mois de février avec une attestation scolaire prouvant que vous êtes en train de passer ce diplôme, et délivrer la note au moment de l'obtention. Avoir cette équivalence coûte une centaine d'euros.

Pour les diplômés en BTS ou DUT, faites également reconnaître votre diplôme auprès de l'université choisie, car les formations en bac +2 espagnoles sont non-universitaires, dans certains cas, vous serez peut-être amené à passer une équivalence via un test.

En ce qui concerne le niveau maser ou doctorat, l'équivalence grâce au programme LMD simplifie la chose et il n'y a pas de démarches particulières à faire.

Attention, dans les filières du sport, des beaux-arts ou de la traduction, des examens spéciaux sont à passer appelés Pruebas de Competencias.

Lors de vos démarches d'inscription, n'hésitez pas à contacter les universités pour être sûr de la démarche à suivre et des examens à valider.

Étudier en Espagne : les frais de scolarité et les autres démarches administratives

En Espagne, les frais d'inscription s'élèvent autour de 1'000 €, mais ils sont beaucoup plus chers en université privée ou catholiques qui peuvent parfois atteindre 20'000 €.

Des bourses existent, notamment par le biais de l'Ambassade de France ou du Ministère espagnol de l'Éducation, ces bourses sont surtout délivrées au niveau master et doctorat. Certaines universités peuvent en octroyer à d'autres niveaux, n'hésitez pas à vous renseigner auprès d'elles.

D'autres démarches sont à faire. Dans le cas où vous séjournez plus de trois mois, vous devrez obtenir un numéro d'identification pour étranger en prouvant d'une part que vous possédez la Carte Européenne d'Assurance Maladie (CEAM), qui est gratuite, et d'autre part que vous avez les moyens nécessaires pour vivre en Espagne. Ce numéro vous permettra de résider sur le territoire, ou encore d'y travailler si vous le souhaitez. Sinon, un simple passeport ou carte d'identité suffit si vous êtes citoyen européen, aucun autre visa n'est à demander.

Se loger quand on est étudiant en Espagne

Il est beaucoup moins difficile de se loger en Espagne. Les places en résidences universitaires sont bien évidemment rares, mais les colegios mayores (foyers), offrent de nombreuses places et services. Les prix varient entre 600 et 1 300 €, surtout selon la ville où vous étudiez.

Les logements privés offrent l'avantage d'être moins cher, car souvent meublés et la colocation est la manière de se loger la plus courante. 400 € peut suffire peut se loger en studio ou en colocation.

Pour vous informer sur les possibilités des logements, rapprochez-vous du « servicio alojamiento » de votre université qui aura toutes les ressources nécessaires pour vous guider dans votre recherche.

Job étudiant en Espagne

Vous pouvez tout à fait travailler en Espagne en tant qu'étudiant, à condition de ne pas dépasser 20 heures par semaine. Cours de langue ou restauration, de nombreuses offres d'emplois sont disponibles ! Profitez des services de l'EURES, le portail européen sur la mobilité de l'emploi ou postulez directement auprès des entreprises.

D'autres liens pour postuler :

  • https://www.studentjob.es
  • https://www.empleate.gob.es/empleo/#/

Les stages sont aussi possibles, à temps partiel ou à temps plein, mais ils sont généralement pas ou peu rémunérés. Cependant, ils vous aideront à valider vos diplômes si nécessaires, et à acquérir des compétences professionnelles. Selon le cursus, ils peuvent d'ailleurs être obligatoires.

En tant qu'étudiant, vous pourrez profiter de nombreux avantages, notamment grâce à la carte internationale étudiante (ISIC), ou la carte Joven, pour les moins de 26 ans qui permet aux étudiants d'accéder à de nombreux services gratuits comme pour les transports.

Étudier en Espagne est une réelle chance de se retrouver dans une culture vivante apportant ouverture d'esprit et expérience inédites, à des étudiants cherchant à se construire une carrière axée sur l'international !

Le système universitaire espagnol

Découvrez le fonctionnement du système universitaire espagnol. Comment s'inscrire dans les meilleures universités d'Espagne avec ou sans Erasmus et quel …

Université en Espagne

Pour étudier après le bac en Espagne, vous devrez accomplir quelques démarches auprès de l’Universidad nacional de educacion a distancia …