Erasmus +

Qu’est-ce que l’EuRopean Action Scheme for the Mobility of University Students ?

Le programme Erasmus permet chaque année à de nombreux étudiants de partir étudier dans un autre pays européen pendant plusieurs mois. Ce programme d’échange se nomme désormais Erasmus + et regroupe dorénavant plusieurs programmes d’échanges. Le champ d’action d’Erasmus + s’étend à présent aux universitaires, mais aussi aux apprentis, aux jeunes diplômés et aux élèves enseignants.

Le programme Erasmus, une occasion unique d’étudier à l’étranger

Après avoir été rejeté plusieurs fois par le conseil des ministres, le programme Erasmus est finalement adopté en 1987. Son but est de promouvoir et de faciliter la mobilité des étudiants entre les universités européennes. 25 pays européens sont partenaires du programme Erasmus auxquels il faut ajouter la Suisse, le Liechtenstein ou la Turquie. Les étudiants de tous ces pays peuvent entrer dans le programme Erasmus et partir étudier dans une école partenaire de leur université. Erasmus facilite les échanges, en permettant aux universitaires d’intégrer cette période d’étude dans leur cursus.

L’Espagne est un pays d’accueil très prisé des étudiants, c’est elle qui accueille le plus d’étudiants étrangers dans le cadre du programme Erasmus, loin devant l’Allemagne, la France ou le Royaume-Uni.

Voici une animation vous expliquant chronologiquement l’histoire du programme Erasmus depuis sa création.

Quelles sont les nouveautés du programme Erasmus + ?

En 2014, Erasmus devient Erasmus + un programme d’échange plus large qui étend les possibilités d’échanges et ouvre le programme à d’autres catégories d’étudiants.

Erasmus était un programme destiné aux étudiants inscrits dans une Université. Erasmus + regroupe trois autres programmes européens : Comenius (enseignement scolaire), Leonardo da Vinci (formation professionnelle) et Grundtvig (éducation des adultes). Le nouveau programme d’échange se veut plus ouvert et plus simple. Son but est de promouvoir et d’organiser la mobilité des étudiants comme le programme Erasmus, mais aussi des scolaires et des apprentis, ce qui constitue une réelle nouveauté. Erasmus + permet également de partir étudier dans n’importe quel établissement partenaire et ne se limite plus à la liste de pays du programme initial. Il est donc possible avec Erasmus + de partir étudier au Japon ou au Brésil à condition que l’école qui vous reçoit ait signé un partenariat avec votre établissement.

Si vous êtes inscrit dans une Université française, Erasmus + présente deux nouveautés qui peuvent vous concerner directement :

– Primo, Erasmus + vous autorise à partir dans n’importe quel pays, du moment où l’établissement qui vous reçoit a signé un partenariat. Ne sautez tout de même pas trop vite de joie, il faudra quelques années pour que les partenariats s’établissent, mais c’est une réelle ouverture vers le Monde qu’offre désormais Erasmus +.

– Secundo, Erasmus + ouvre la possibilité aux jeunes diplômés de partir en stage dans un pays signataire dans le cadre d’une convention de stage signée par l’établissement d’origine. Cette nouveauté facilite les démarches et permet même d’obtenir une bourse spécifique.

Qui peut participer au programme Erasmus + ?

Erasmus + regroupe différents programmes d’échanges et s’adresse donc dorénavant aussi bien aux étudiants, qu’aux jeunes diplômés, aux élèves enseignants, aux lycéens, aux apprentis et aux adultes dans des cas précis. Pour savoir si vous pouvez intégrer le programme d’échange Erasmus +, demandez conseil au responsable des relations internationales de votre établissement. Il est chargé de l’information des élèves et c’est également lui qui soumettra votre dossier. Il pourra vous renseigner sur les accords signés par votre école, sur la façon de constituer votre dossier de candidature et sur les aides disponibles pour vous aider à financer votre voyage.

Le programme Erasmus + permet donc désormais :

  • Aux étudiants européens de partir étudier à l’étranger à la condition qu’ils aient validé leur première année,
  • Aux jeunes diplômés de partir en stage une fois leur diplôme obtenu tout en bénéficiant d’une convention de stage et du statut d’étudiant,
  • Aux élèves enseignants de compléter leur formation en occupant un poste d’assistant dans un établissement européen,
  • Et aux scolaires, apprentis et lycéens de partir un trimestre à l’étranger dans le cadre de leurs études.

Quelles sont les démarches à effectuer pour intégrer le programme Erasmus + ?

Les formalités pour intégrer le programme Erasmus ne sont pas très compliquées, mais le processus peut prendre 1 an. Vous devrez donc vous y prendre à l’avance si vous souhaitez partir à l’étranger. Avant de préparer votre dossier de candidature, assurez-vous de respecter les critères principaux. Pour participer au programme d’échange, vous devez :

  • Être inscrit dans une Université,
  • Avoir validé votre première année d’enseignement,
  • Choisir une formation dans la continuité de vos études.

Si vous remplissez ces critères, alors vous pouvez contacter le responsable des relations internationales de votre université. C’est la personne en charge du programme au sein de votre établissement. Il est habilité à vous fournir toutes les informations nécessaires sur le programme Erasmus +. C’est également lui qui vous aidera à préparer votre dossier de candidature et vous indiquera les aides auxquelles vous pouvez prétendre.

Pour présenter votre dossier, vous devrez y adjoindre votre CV ainsi qu’une lettre de motivations et deux lettres de recommandations rédigées par vos professeurs. Les critères de sélection varient d’un établissement à l’autre, mais le plus souvent votre dossier sera évalué en fonction de critères académiques, mais aussi de niveau de langue et de motivation. La sélection des candidats est effectuée par l’établissement d’origine qui doit respecter des quotas préétablis.

Quelles sont les aides disponibles pour financer votre voyage avec le programme Erasmus ?

Erasmus + a pour but de faciliter la mobilité des étudiants, c’est pourquoi un certain nombre d’aides ont été créées. Les bourses nationales sont attribuées selon deux critères différents.

  • Cas n° 1 : vous n’êtes pas titulaire d’une bourse de l’enseignement supérieur : tous les élèves relevant du dispositif Erasmus sont affranchis des droits d’inscription dans leur université d’accueil. Le montant de ces droits s’élève en moyenne à 400 €, mais peut totaliser plusieurs milliers d’euros dans certains pays comme en Angleterre où l’inscription coute 5000 €. Vous pouvez également obtenir une bourse complémentaire d’un montant moyen de 180 € pour vous aider à financer votre voyage.
  • Cas n° 2 : vous recevez déjà une bourse de l’enseignement supérieur. Dans ce cas, en plus des aides standards, le montant de votre bourse sera majoré de 400 € par mois.

En plus de ces bourses nationales, vous pouvez solliciter des aides spécifiques proposées par les collectivités locales. Votre région, votre Conseil Général ou votre mairie proposent peut-être des aides complémentaires. À vous de vous informer directement et de déposer une demande le cas échéant.

D’où vient l’acronyme EuRopean Action Scheme for the Mobility of University Students ?

Erasmus signifie EuRopean Action Scheme for the Mobility of University Students, en français « Programme d’Échange pour la Mobilité des Étudiants Universitaires ». Le nom du programme fait référence à Érasme, moine théologien néerlandais du XVe siècle qui considérait le voyage comme formateur d’un plus grand humanisme.